L’année sabbatique de Chemita engendre une annulation des dettes contactées, le prêteur ne pourra plus réclamer à son créancier le remboursement de ce qui lui est du.
Pour éviter cette situation, à la veille de Roch Hachana, le prêteur transfère au Tribunal rabbinique le droit de récupérer sa créance.
Ainsi, en procédant au Prozboul, le prêteur pourra continuer à réclamer le remboursement des prêts qu’il a accordés.
Ci joint le formulaire et la procédure.

Edito

On désigne par cacher (ou casher) les aliments que les juifs sont autorisés à consommer selon les règles religieuses.

Il existe un marché important, national et international, qui draine chaque année des millions de consommateurs vers les produits certifiés cacher. Un marché en perpétuelle expansion et placé sous la surveillance des autorités réglementaires religieuses (Beth Din).
Ce marché est ouvert à toutes les entreprises du secteur agro-alimentaire souhaitant étendre la distribution de leurs produits, à la condition qu’elles respectent un cahier des charges édicté par le Beth Din.
Ce site a pour objectif d’inciter les entreprises à investir ce marché en leur donnant toutes les informations essentielles concernant l’obtention de la certification.
Cette démarche prospective est profitable à tous les acteurs : les industries alimentaires y verront une opportunité commerciale importante et la communauté juive accèdera à une offre plus riche de produits de consommation. Nous vous invitons à découvrir ces informations et à nous contacter.